L’encadrement

Les objectifs

De la candidature du jeune à son admission, du premier jour de stage au premier jour de marche, pendant tout le parcours jusqu’au dernier jour au moment de la fête d’arrivée, une équipe de personnes sous l’autorité du responsable de l’association, entoure et soutient le jeune pour la réalisation et la réussite de son projet. ART, par l’organisation mise en place, veille à rendre cette marche sécurisée et sécurisante.

L’accompagnant

C’est la clé de voûte du projet, puisqu’il sera présent à chaque instant au côté du jeune, dès le premier jour de stage de préparation, pour le soutenir, l’encourager, apaiser ses craintes, ses angoisses, ses moments de solitude, tout en lui permettant de s’exprimer, d’être autonome et de se responsabiliser. Une expérience éducative est appréciée. Des entretiens, des réunions le sensibiliseront et l’informeront sur l’association, sur son rôle, sa fonction et sur le déroulement de la marche. Son travail consistera prioritairement à permettre au jeune de réussir son projet en installant et en développant une confiance (physique, mentale et psychologique), une relation et une réflexion propices à la réussite de cette marche.

Les responsables du suivi 

Ce sont deux personnes, sous l’autorité du responsable de l’association, qui seront les référents, les fils rouges de la marche. Elles sont sensibilisées au projet pédagogique de l’association. Leur rôle commence dès l’accueil de l’accompagnant. Elles animent le stage de préparation d’avant marche, elles apaisent les inquiétudes tout le long de la marche, elles félicitent et encouragent. 

Le psychothérapeute

Il est associé au processus de la marche : entretien individuel avec le jeune lors de son admission, pendant le stage d’avant-marche, le groupe de soutien et le stage d’après marche. Il s’entretient également avec l’accompagnant pendant les stages d’avant marche et d’après marche. Il intervient en étroite collaboration avec les deux responsable du suivi de la marche et à leur demande si nécessaire.

Le parrain ou la marraine du jeune

C’est un homme ou une femme, choisi par le jeune (en dehors de sa famille) et validé par Randonner-Travailler comme personne de confiance, de ressource pendant la marche et plus particulièrement lors du groupe de soutien. Les responsables du suivi de la marche peuvent lui demander d’intervenir si besoin. Randonner-Travailler encourage la poursuite de cette relation après la marche.

Le co-marcheur

Pendant la marche, il y aura un co-marcheur qui viendra pour quelques jours découvrir et partager le quotidien du duo de marche dans les mêmes conditions. Ce sera, en général un futur accompagnant qui effectuera, d’une certaine façon, un stage pratique. Cette fonction n’est pas rémunérée, tous les frais sont pris en charge par l’association. Son rôle : écouter, discuter, soutenir. Son arrivée et sa présence introduisent un décalage. Il rompt la routine et il peut modérer des tensions s’il y en a. Il encourage le jeune dans sa réflexion sur son devenir après la marche. Il peut assister l’accompagnant et le soutenir si besoin.

RANDONNER - TRAVAILLER
CAMMINARE - LAVORARE
​WANDERN - ARBEITEN

Accès membre